Tribunes

Dans cette rubrique, retrouvez les tribunes des élus et élues de la majorité et de l'opposition parues dans le bulletin municipal de la Ville du Trait.

Le Trait Infos 191

Liste «Le Trait ensemble et Autrement, continuons»

Petites Villes de Demain : une adhésion qui va aider à transformer notre commune.
Confirmé lors de la rencontre nationale des Petites Villes de Demain, le dispositif vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentours. Ce programme qui renforce les moyens des élus des villes lauréates exerçant des fonctions de centralités pour bâtir et concrétiser leurs projets de territoire pour les 5 années qui viennent. La Ville du Trait s’inscrit pleinement dans cette démarche pour améliorer les services aux habitants, accélérer la transition énergétique et numérique, réhabiliter le patrimoine bâti, aménager des espaces urbains et naturels, sécuriser et faciliter les mobilités, favoriser l’achat responsable et les circuits courts. Le dispositif Petites Villes de Demain, piloté par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, mobilise de nombreux acteurs qui apportent financements et ingénierie pour aider les communes dans leurs projets. Les premiers effets de notre adhésion à Petites Villes de Demain se formalisent par de premiers financements liés à des travaux de rénovation énergétique, d’équipements numériques comme celui de Micro-Folie, l’aide à ingénierie avec l’arrivée d’une cheffe de projet pour accompagner la collectivité, d’un conseiller numérique ayant pris poste dans le cadre de l’ouverture de la Maison France Services.
De beaux projets verront le jour sur les prochains mois et les prochaines années rendant notre ville de plus en plus attractive et agréable à vivre. En attendant tout cela, les illuminations de Noël apporteront un peu de gaîté et de féérie sur ce mois de décembre. Nous vous souhaitons d’ores et déjà de très belles fêtes de fin d’année.

Pour le groupe « Le Trait Ensemble et Autrement, continuons »

Liste «Le Trait, ma ville demain»

Partageons la voie verte
À pied ou à vélo, la voie verte fait le bonheur des promeneurs qui s’y aventurent le temps d’une balade au départ du Trait, en allant vers Duclair ou vers Rives en Seine. La voie verte, agréable pour se promener en toute tranquillité et fréquentée par des promeneurs, des randonneurs sportifs, des cyclistes, des personnes à mobilité réduite, permet de découvrir la vallée de la Seine, ses industries, son conservatoire. Au contact de paysages préservés, elle a déjà conquis des milliers de marcheurs et de cyclistes, toujours plus nombreux. La Voie Verte est un aménagement multiusager. Ces usagers ont des comportements différents, des vitesses différentes, des perceptions et des âges différents, ils doivent cohabiter et partager l’espace. D’où des conflits d’usage fréquents, accentués en cas de fortes fréquentations : piétons agacés et effrayés par des cyclistes roulant trop vite et ne les avertissant pas de leur présence, cyclistes agacés par les piétons marchant de front et barrant tout l’espace, craignant les écarts des enfants ou des chiens non tenus en laisse ou avec une laisse traversant le chemin. L’application de règles simples de respect et
de convivialité, suffisent. La courtoisie serait de bon aloi. Je respecte les autres usagers. Je ralentis lorsque je croise d’autres usagers. Je tiens mon chien en laisse. Je préserve la faune et la flore. Je jette mes déchets dans les poubelles. Je ne dégrade pas les équipements mis à ma disposition. Je respecte les propriétés privées. Quand je circule à vélo, je roule doucement et je préviens de mon arrivée. Les fleurs sauvages, les arbres, les plantations, font la beauté du paysage. Je peux les regarder, les toucher, les sentir mais pas les arracher. Ainsi, je partage un
agréable moment avec les autres usagers, EH ! un petit bonjour, quand je vous croise, ça fait toujours plaisir !

Vincent Sgarlata, Monique Courselle, Patricia Lefebvre, Pascal Poye

Liste “Agissons ensemble pour l’avenir”

J’ai HONTE
Honte de la politique nationale, internationale et parfois du genre humain.
Le terme « politique » depuis Aristote signifie l’administration de la « polis » pour le bien de tous, la détermination d’un espace public auquel participent tous les citoyens.
Cette belle définition est révolue, désuète. Notre démocratie est en danger. La mondialisation tue. Elle met des millions de personnes sur les routes de la migration et aboutit à des génocides dans une totale indifférence de nos états. L’actualité récente, aux portes de l’Europe (entre la
Biélorussie et la Pologne) de populations parquées et utilisées à des fins politiques en est un exemple.
Que dire du scandale afghan. De l’abandon des populations aux mains des talibans. L’ONU, comme avant elle la SDN est inutile et coupable. Les états ferment les yeux devant ce génocide. L’Union européenne aussi. J’ai honte de mon pays. Pire, les journaux officiels nous expliquent
ou tentent de nous convaincre que ces talibans sont moins pire qu’AL QAIDA. Comme disait jadis Coluche « on voudrait qu’on soit intelligent et on nous prend pour des cons ». Ce nouvel état emprisonne les artistes, tue, lapide les femmes…et autorise les mariages forcés de jeunes filles qui n’ont même pas 10 ans. Les enfants sont vendus. J’ai honte d’appartenir à un Etat qui ne bouge pas, à une institution européenne qui avalise ces génocides. Ma seule interrogation est de savoir si je retournerai voter pour un état complice de ses atrocités. La solidarité humaine doit commencer près de chez soi, par notre voisinage. Prenons soins des personnes les plus fragiles qui parfois habitent près de chez nous, principalement les personnes âgées et esseulées.
C’est l’occasion pour nous de vous transmettre tous nos voeux de santé pour la prochaine année. Prenez soin de vous

Pour le groupe, Agissons Ensemble pour l’Avenir, Juan-Carlos VEGAS

 

Le Trait Infos 190

Liste «Le Trait ensemble et Autrement, continuons»

Le nouveau visage du Trait
Un peu plus de douze mois après nous avoir renouvelé votre confiance lors des élections municipales de juin 2020, la Ville du Trait s’engage pour un avenir meilleur et toujours au service des habitants. Reconnue comme centralité et pôle de vie, la ville est lauréate de « Petites Villes
de Demain » depuis décembre 2020. Des projets ambitieux vont se concrétiser dans les mois et années qui viennent et faire de notre ville un territoire attractif. Dans le cadre du diagnostic de territoire, les habitants ont été amenés à s’exprimer sur leurs attentes et besoins. Les conclusions de cette démarche vont aider l’équipe municipale à faire le point sur les services existants et orienter les choix futurs.
D’autres défis réglementaires attendent un engagement fort de la municipalité comme celui des enjeux climatiques. La démarche d’obtention de la labellisation Cit’ergie, les économies d’énergies, la réflexion sur l’apaisement de la circulation et les modes de déplacement
doux … auront pour objectif de réussir la transition écologique et énergétique.
Coté travaux, ceux de l’école Curie se terminent mais avec quelques difficultés techniques et d’approvisionnement en matières premières qui risquent de décaler malheureusement l’utilisation des nouveaux locaux. Le périscolaire de Maupassant sera lancé d’ici la fin de l’année. Les engagements sur l’amélioration des conditions de scolarité ne sont pas finis puisque l’équipement des réseaux informatiques et de l’installation de tableaux interactifs dans chaque classe d’élémentaire s’enchaînera dans les mois qui viennent. Au total, ce seront quasiment 2,5 M€ investis sur le secteur scolaire entre 2020 et 2021.
Pour terminer, cet automne le dispositif culturel Micro-Folie et la Maison France Services viendront renforcer l’offre de services aux habitants.
Bonne rentrée à tous.

Pour le groupe « Le Trait Ensemble et Autrement, continuons »

Liste «Le Trait, ma ville demain»

Avec vous, soutenons les petits commerces !
Fragilisés par la crise sanitaire, nos commerces ont plus que jamais besoin de notre soutien. Cela peut sembler évident, mais concentrer nos dépenses sur notre territoire est le meilleur moyen de soutenir nos commerces. Après plusieurs semaines de confinement, un nombre important d’artisans et de petits commerces de proximité vivent une situation très difficile.
Un petit commerce survit grâce à ses clients, qu’ils soient acheteurs réguliers ou ponctuels. Ils participent à l’économie et aux initiatives locales. Ils contribuent fortement à l’identité de sa ville, à la richesse du patrimoine, à l’économie locale et donc à la vie de la commune en payant taxes et impôts en proportion souvent plus importantes que les grands groupes de distribution. Nos petits commerces enrichissent nos rues, offrant des produits et des services de qualité. Les employés sont des personnes que nous connaissons, nous ne pouvons pas vivre sans eux. Ce sont aussi nos voisins, nos amis et notre famille. Et si en tant que consomm’acteur, nous pouvions les aider concrètement tout en nous faisant plaisir ? La proximité, la convivialité, la qualité, les conseils, la vitalité, le côté humain et le savoir-faire, bref, tout cela symbolise nos
commerces de proximité. Ils favorisent notamment le lien social, si important à l’heure où de plus en plus

Vincent Sgarlata, Monique Courselle, Patricia Lefebvre, Pascal Poye

Liste “Agissons ensemble pour l’avenir”

Comme indiqué lors du dernier édito, cette rubrique est à disposition des administrés pour raconter notre ville. Il nous est apparu opportun de rappeler que la ville s’est construite grâce à ses habitants : qui la peuplent, l’animent ou la dynamisent. La pandémie, mais avant elle la fermeture prolongée de notre Eglise, ou l’absence de communication efficiente ont contribué à passer sous silence certaines disparitions. Ces hommes et femmes méritent toute notre considération et notre respect. Cette dernière année a été particulièrement rude pour l’histoire de notre commune.
Monsieur Paul BONMARTEL, historien et écrivain local connu et apprécié de toutes les personnes qui l’ont côtoyé. Je me souviendrai aussi de la gentillesse et simplicité de Gilbert TRANCHANT, Président des jardins ouvriers, conseiller municipal et administrateur de la
SEMVIT. Un hommage doit également être rendu à Monsieur CLAUDE TANQUEREL, conseiller municipal, administrateur de la SEMVIT, de la CCI, de la caisse auxiliaire mais également président de la sécurité routière ou du LIONS CLUB. Claude était une personne simple et foncièrement bonne. Des souvenirs personnels me reviennent à l’idée de l’évoquer. Mes pensées vont tout naturellement vers la famille et particulièrement pour les épouses. Mais aussi tous les autres….
Notre ville se dépeuple. La perte de commerces, des services y contribuent. La fuite des jeunes couples avec enfant ayant acheté des maisons peu chères mais rapidement excédées par la pression fiscale (parmi les plus importantes du département cf dernier rapport de la cour des comptes) aggravent la situation. L’augmentation des décès cette année contribue également à cette inflation de baisse de population. Nous invitons chaque personne qui le souhaite à contribuer à les mettre en valeur. Inutile d’attendre leur disparition pour louer leur action.

Pour le groupe, Agissons Ensemble pour l’Avenir, Juan-Carlos VEGAS

 

Le Trait Infos 189

Liste «Le Trait ensemble et Autrement, continuons»

Rendre la culture accessible à chaque citoyen est au cœur des politiques menées par l’équipe municipale.
La culture se construit dans une volonté affirmée d’offrir des pratiques artistiques et culturelles de qualité, diversifiées, ouvertes à toutes et à tous. Formidable levier d’émancipation, vecteur structurant de nos politiques éducatives, la culture est un trait d’union entre les hommes et les femmes, entre les civilisations et les époques.
Après les actions menées par la bibliothèque et le Conservatoire, l’ouverture de la salle de spectacle Hydre en Scène identifiée, une nouvelle étape sera franchie cette année avec la mise en place du dispositif Micro-Folies en lien avec le Parc de la Villette et avec le soutien de la DRAC. à cela viendra s’ajouter une convention de partenariat avec les musées métropolitains.
Micro-Folies, nouvel espace de vie culturel numérique, de convivialité et d’échanges ouvert à tous, imaginé par la Villette a pour but d’encourager la création, la découverte et le partage.
Micro-Folie est un véritable outil d’action culturelle. Les publics bénéficient grâce aux Micro-Folies d’un accompagnement dans leur rapport à l’art? leur permettant de devenir autonomes et de construire par là-même leur parcours culturel. Ainsi, ils développent leur curiosité et leur appétit de découverte culturelle grâce à la présence fédératrice du médiateur. Ce mécanisme fonctionne également avec les publics scolaires et s’inscrit dans le cadre du Parcours d’éducation Artistique et Culturelle.
Lors de vos visites, vous aurez accès aux plus grandes collections nationales et internationales grâce au musée numérique. Le Louvre, le Centre Pompidou, mais aussi les collections du Musée d’Orsay, Quai Branly… : des milliers de chefs-d’œuvre à votre portée pour cette galerie d’art à l’offre culturelle inédite.
Vivement l’arrivée de Micro-Folies.

Pour le groupe « Le Trait Ensemble et Autrement, continuons »

 

Liste «Le Trait, ma ville demain»

Cette année encore, la crise du Covid19 n’est pas uniquement le lot des personnes les moins aisées, mais concerne véritablement tout le monde. Cette crise sanitaire nous touche tous très fortement tant d’un point de vue sanitaire que psychologique et économique.
Heureusement, le gouvernement, pour alléger les tensions économiques, a mis en place des dispositifs exceptionnels : aides énergétiques, conditions d’accès au chômage, fiscalité, aides pour les plus démunis, ouverture de centre de vaccination pour les personnes de 75 ans et plus, et les personnes dites à risque.
Nous avons tous un rôle à jouer pour éradiquer cette pandémie, particulièrement en respectant les gestes barrières. Nous devons en tirer des leçons pour l’avenir. Utilisons cette crise pour changer notre façon de vivre, de nous comporter, comme par exemple, revoir notre manière de travailler, en privilégiant, pour ceux qui le peuvent, le télétravail. Diminuer nos déplacements, aura un impact sur l’environnement et sur notre empreinte écologique.
Enfin sur la manière de faire nos achats, en privilégiant nos commerces locaux et nos artisans, qui souffrent particulièrement en cette période. Initié dernièrement, par la municipalité, avec la mise en place, des chèques cadeaux solidarités vers les habitants pour des achats dans les commerces traitons. Cette initiative n’a malheureusement bénéficié qu’à 40% des foyers éligibles de la commune (20595 € dépensés sur une somme initiale de 80000 €).
Il aurait peut-être été plus judicieux d’en faire bénéficier tous les foyers sans exception !
Dans cette épreuve que nous traversons, les priorités à mettre en avant sont la solidarité, la réactivité, et la cohésion. Agissons ensemble pour offrir aux générations futures un avenir plus radieux.

Céline Delpech, Vincent Sgarlata, Monique Courselle, Pascal Poye.

 

Liste “Agissons ensemble pour l’avenir”

Texte non communiqué

Juan-Carlos Vegas

 

 

Le Trait Infos 188

Liste «Le Trait ensemble et Autrement, continuons»

Que sera l’après Covid ?
L’épreuve que la France traverse et les efforts qui l’attendent sont très importants. Dans un climat d’incertitude maintenu, tant le coronavirus garde de secrets, il ne sera pas facile de relever les nombreux défis qui se profilent à la sortie de cette pandémie.
Défi de la relance économique et de l’emploi, défi social sur les impacts psychologiques subits par les Français, défi sur la santé et notre capacité à redevenir autonome face à ce type de situation, défi sur la gestion d’une dette nationale exponentielle et du maintien des moyens des collectivités pour agir au plus près des populations … Sans compter le défi du réchauffement climatique et de ses conséquences.
Nul doute que la France va devoir faire preuve d’adaptation et d’ambition pour affronter la période qui s’ouvre si elle ne veut pas perdre ce rang de grande puissance qu’elle maintient tant bien que mal dans le monde.
Notre pays, comme beaucoup d’autres, a maintenant rendez-vous avec l’Histoire sous l’énorme choc économique et social de la pandémie.
Dans l’Hexagone, un chiffre résume mieux que tout autre une situation délicate : 850.000 personnes ont été précipitées dans le chômage au cours du seul mois d’avril, une hausse de 22,6% et ce n’était sans doute qu’un début tant sont sombres les prévisions pour les mois à venir.
La France devra se regarder telle qu’elle est et savoir où elle en est. Il faudra beaucoup d’efforts, de modestie mais aussi un civisme sans faille, un refus du repli sur soi qui serait dévastateur, un regain des différents secteurs de l’économie, un examen approfondi du fonctionnement de l’état et une croyance forte en l’Europe 2ème puissance mondiale devant la Chine, pour réussir la sortie de crise.

Pour le groupe « Le Trait Ensemble et Autrement, continuons »

 

Liste «Le Trait, ma ville demain»

Considérée comme une liberté fondamentale, la liberté d’expression est inscrite dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme :
“Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.”
Ce droit, qu’une minorité veut nous ôter, au nom de principes dits religieux, est un rempart contre les fondamentalistes. Les évènements de Charlie Hebdo il y a 5 ans, à ceux d’aujourd’hui et les assassinats de Samuel PATY, enseignant à Conflans Sainte-Honorine, et des 3 personnes à la basilique de Nice, mettent à mal ce droit fondamental.
Notre pays défend cette valeur comme d’autres : l’égalité, la fraternité, la solidarité, la laïcité… Il est reconnu et envié pour ses valeurs. Nombre de personnes viennent vivre en France, parfois au péril de leur vie, pour faire valoir ces droits, leur droit, les droits de l’Homme.
Nous traversons une période sanitaire inédite, où chacun, à des niveaux différents, ne sortira pas indemne. Nous devons nous souvenir que notre pays s’est toujours relevé de ses combats, parce que ces libertés, ces droits sont possibles.
Plus que jamais restons solidaires et restons assurés que ces droits fondamentaux sont le socle, le pilier contre les attaques que nous avons subi et que nous subissons encore à ce jour.

Céline Delpech, Vincent Sgarlata, Monique Courselle, Pascal Poye.

 

Liste “Agissons ensemble pour l’avenir”

Chers concitoyens,
Nous évoquions, lors du dernier EDITO le scandale sanitaire du traitement politique de la pandémie. Le nouveau confinement aura des incidences physiques psychologiques ou économiques sur tout le monde.
Nous apportons notre soutien à tous les personnels contraints de cotoyer ou lutter contre cette pandémie (personnel soignant, agents de ménage ou plus largement participant aux missions de services publics). La vie ne peut, ne doit pas s’arrêter. Les incidences économiques (15% du PIB national) vont faire du dégât. Nos commerces de proximité, qui souffrent depuis des années, méritent notre soutien également. Nos pensées vont particulièrement à toutes les familles endeuillées cette année qui n’ont pu procéder à une inhumation traditionnelle.
Nous souhaitons de très bonnes fêtes à nos habitants avec l’espoir que cette pandémie n’affecte pas trop les rassemblements familiaux. Nous pensons notamment aux personnes seules pour les fêtes.
Comme nous nous y étions engagés, conformément à l’idée de démocratie participative, nous proposons à chacun d’utiliser cet encart dans le bulletin municipal pour évoquer la vie communale, ses souvenirs, ou l’histoire de notre ville. Chaque citoyen pourra ainsi s’exprimer librement dans le bulletin municipal.
La seule restriction à ce droit étant la diffamation ou le mensonge. Nous invitons les habitants désireux de contribuer à cette rubrique d’adresser leurs idées à vegasjuancarlos@yahoo.fr.
Très bonnes fêtes à toutes et à tous. Puisse cette fin d’année vous apporter la chaleur humaine.

Juan-Carlos Vegas

0 Partages