Les mesures sanitaires en vigueur

Article mis à jour le 2 novembre 2020

Chacun est concerné et peut être porteur de la COVID-19, même sans aucun symptôme ou simplement un léger rhume. Il est donc indispensable de respecter les gestes barrières :

  • se laver les mains très régulièrement,
  • se saluer sans embrassades ni poignées de main,
  • tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir jetable,
  • respecter une distanciation physique d’au moins un mètre
  • et porter un masque dans les zones concernées par l’obligation et quand le respect des mesures barrières n’est pas possible.

 

Nouvelles mesures nationales visant à renforcer la lutte contre la COVID19 (communication du 28 octobre 2020)

Depuis plusieurs semaines, la circulation du virus connaît une accélération préoccupante dans le département de la Seine-Maritime. Le taux d’incidence (données consolidées au 01/11/2020) était de 400 cas pour 100 000 habitants à l’échelle du département sur sept jours glissants.

Au regard de l’évolution de la situation épidémiologique et conformément aux annonces du Président de la République, Emmanuel MACRON, l’exécutif a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire sont publiées dans le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 (Article 4).

Le département de la Seine-Maritime est donc concerné par les mesures de confinement du 30 octobre au 1erdécembre minimum.

Toutes les informations sont disponibles sur le site du gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h).

 

En résumé

 

Port du masque obligatoire

dans l’espace public en intérieur comme en extérieur

 

Déplacements interdits

Exceptions

  • Entre le domicile et le lieu de travail ou d’études pour les écoliers et étudiants (crèche, école, collège, lycée, université, CFA et établissement d’enseignement supérieur) et les déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Pour effectuer des achats nécessaires à l’activité professionnelle, achats de première nécessité dont l’activité reste autorisée (liste ci-dessous), et les livraisons à domicile.
  • Pour motif familial impérieux, assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants.
  • Pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnant.
  • Pour les déplacements brefs dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile liés soit à l’activité physique individuelle, soit à la promenade, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Pour les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public.
  • Pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  •  

Des attestations permanentes sont proposées pour les déplacements domicile-travail ou pour amener ses enfants à l’école. Pour les autres motifs, les attestions individuelles sont à compléter pour chaque déplacement.

Une amende forfaitaire de 135€ sera appliquée en cas de non-respect du confinement. Elle sera portée à 1500€ en cas de récidive.

 

Éducation

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts, avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans. La prise en charge périscolaire est également maintenue et les formations et concours font l’objet d’une dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours sont désormais en distanciel sauf exceptions. L’accès aux bibliothèques universitaires est possible uniquement sur rendez-vous. Les restaurants universitaires ne fonctionnent que pour la vente à emporter.

 

Personnes âgées

Pour lutter contre la solitude des aînés, les visites en EHPAD et maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures et des gestes barrières.

 

Travail

Le télétravail est obligatoire à 100%, partout où il est possible. Les secteurs du bâtiment et des travaux publics ainsi que les usines et les exploitations agricoles peuvent poursuivre leur activité. Les bureaux de poste et les guichets de service publics restent également ouverts.

 

Commerces & établissements recevant du public

Les commerces et établissements recevant du public (ERP) non-essentiels seront fermés pendant le confinement. L’ensemble des secteurs concernés bénéficieront d’une aide allant jusqu’à 10 000€ via le fond de solidarité. Les parcs, jardins, plages et plans d’eau restent accessibles.

 

Lieux de culte

Les lieux de culte restent ouverts pour les cérémonies funéraires (dans la limite de 30 personnes maximum), et pour les mariages (dans la limite de 6 personnes maximum). Les cimetières demeurent ouverts.

 

Déplacements internationaux

Les frontières avec l’Union Européenne restent ouvertes, en revanche, les frontières extérieures sont fermées (sauf exception). Les français à l’étranger restent bien évidemment libres de regagner le territoire national, un test négatif de moins de 72h est cependant obligatoire pour entrer sur le territoire. 

 

Point de situation COVID-19 en Normandie 

 

0 Partages