Accueil
Accès PratiqueAnnuairesMairie Recruteécrire au maireE-carteFormulairesLiens utilesMarchés publics / Avis attributionPhotothèque
Infos Pratiques

Mairie du Trait :

Place du 11 novembre
76580 LE TRAIT
France
Tél : 02 35 05 93 70
Fax : 02 35 37 42 88


Horaires d’ouverture :

Lundi au jeudi :
8h30 à 12h30 - 13h30 à 18h30
Vendredi :
8h30 à 12h30 - 13h30 à 17h30

*

Le Trait, entre Seine et forêt


Le Trait, du latin "trajectum", signifie "passage".

Passage entre l'Est et l'Ouest par la Seine, voie navigable stratégique depuis l'antiquité ; passage entre le fleuve et la forêt. La ville du Trait compte 5 336 habitants au recensement de 2013 pour une superficie de 1 800 ha dont 1 100 ha de forêt domaniale.


La ville est située au coeur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, créé en 1974.

C'est une cité-jardin, sur le modèle anglais d'Ebenezer Howard, au patrimoine architectural original. Au début du XXe siècle, la ville prospère rapidement : 306 habitants en 1917, 1570 en 1921 et 3200 en 1936. Le développement de la ville a accompagné le développement du chantier naval créé par Hippolyte Worms. Les chantiers fermés en 1972 ont été remplacés par une zone industrielle prospère avec notamment de l'industrie pharmaceutique et la fabrication de conduites flexibles.

La bibliothèque Gérard Philipe

 

 

 En 1926, le chantier naval Worms construit l'école libre Saint Eloi au centre du Trait qui accueillera garçons et filles jusqu'en 1966;  la municipalité prend ensuite en charge les frais de fonctionnement jusqu'en 1984. Les locaux abritent un temps le centre de loisirs de la ville avant que le conseil municipal ne prenne la décision d'y installer la bibliothèque Gérard Philipe.

 

 

Conservatoire de musique et de danse du Val de Seine

Photo du Conservatoire de musique de de danse du Val de Seine

 En 1923, monsieur Vince, venu au Trait pour installer le nouveau chantier naval, se fait construire une villa qui surplombe la Seine. Occupée par les Allemands qui en firent leur kommandantur, elle reçoit, après la guerre, les élèves du centre d'apprentissage du chantier. Pendant des années, les familles des marins de passage au Trait y logèrent, le temps de la construction de leur navire. En 1977, il fut décidé que la villa Vince accueillerait l'école de musique, devenue depuis Conservatoire de musique et de danse du Val de Seine.

Monument aux morts

Photo du monument aux morts restaure, place du 11 novembre

 Dès le lendemain de l'Armistice, le conseil municipal, réuni le 1er décembre 1918, soit 20 jours après la fin des combats, décide de construire un monument " en mémoire des enfants de Le Trait morts pour la France pendant la néfaste guerre 1914 – 1918 ". Sa réalisation a été confiée au sculpteur Ringot. La première pierre du monument est posée le 3 août 1919. En août 1944, une bombe éclate dans le cimetière et détruit le monument, reconstruit dès 1948. En 2012, profitant d'une restauration, le monument aux morts déménage place du 11 novembre.

 

Une esquisse du monument signée du sculpteur est visible en mairie.

La Chapelle Saint-Eloi

Photo de la chapelle Saint-Eloi

 

 

 

 

Cette toute petite chapelle fut construite par les ouvriers du chantier naval en 1931 et placée l'année suivante sous la protection de Saint-Eloi, saint patron des gens du métier des métaux. Agrandie de quelques mètres en 1954. En 2015 des réparations sont prévues pour rendre la chapelle utilisable à nouveau.

 

 

 

Le kiosque à musique

Sur un terrain où s'entassaient des baraquements, le kiosque à musique est construit en 1924 par les menuisiers du chantier naval au centre d'un nouveau petit parc, devenu square Buffon. Habituellement, les kiosques de la fin du XIXᵉ et du début du XXᵉ siècles étaient en fonte, celui du Trait a une structure en bois, ce qui en fait une curiosité. Longtemps, le kiosque a accueilli tous les concerts qui se déroulaient dans la ville. Maintenant, il est très apprécié pour son décor floral par les photographes de mariage. Deux arbres très remarquables : cèdre bleu et séquoia s'élèvent à proximité.

 

Le calvaire

Ce calvaire n'apparaît pas sur le plan de la paroisse datant de 1740. Il est sur le cadastre de la commune daté de 1827. Sur le registre paroissial de 1821 on lit qu'il a été restauré à la suite d'une tempête. Donc il a dû être construit entre ces deux dates de 1740 et 1827. Puis il a disparu au XXe siècle. Il a été reconstitué en 2004 d'après une photo de 1910.



 

L'église Saint Nicolas

La double nef est construite au XVème siècle. Le porche et la tour datent de 1864, ils sont dessinés par le même architecte que ceux de l'église de Louvetot. Les horloges ont été ajoutées en 1926. C'est la seule église qui reste au Trait après la disparition de l'église Saint Amant à Gauville (écroulée dans la Seine en 1864) et Saint Martin, près de l'actuelle station de lavage de voiture. Elle est significative de la prééminence du pouvoir seigneurial sur le pouvoir des abbayes à cette époque. De magnifiques ifs, vieux de 400 ans, ombrent le cimetière où sont enterrés 5 anciens maires du Trait. Dans l'église, une très belle mise au tombeau du XVIème siècle, des albâtres anglais, une statue de Saint Martin et une Pieta, ainsi qu'une Vierge à l'enfant du XIVème siècle sont classés monuments historiques. De nombreux graffitis sur les murs extérieurs de l'église sont les témoins du passé fluvial du village.

Météo

Le Trait - France
lundi 20 novembre 2017
Nous situer
la créa Opération Tranquilité Vacances Webenchères de la ville du Trait
Le Trait | Au quotidien | A tout âge | Loisirs | Amenagement vie economique | Solidarité santé sécurité | Cadre de vie
Contact | Mentions légales | Plan du site | | Lettre d'information
2017 © Mairie du Trait Hébergement & Support Le plus du Web - Création graphique Pratikmedia - Agence web Studionet